2022, je vais craquer …

Bonne Année 2022 !!!! Ça c’est la formule du mois de janvier. Mais dans les faits, c’est différent!
Cette année commence par encore et toujours le covid-19 qui nous pourri la vie.

2022, je vais craquer personnellement

En ce début d’année, je me retrouve toute seule avec chouquette. Houlala !! Rien de grave. Mon mari est juste en formation pendant 10 jours. Alors, je dois gérer et rester alerte aux cas où chouquette serait cas contact. Donc, je travaille dans le stress, en surveillant mes mails comme le lait sur le feu. Alors que j’étais tellement focaliser sur chouquette, que c’était moi, le cas contact. Test et résultat: une journée à la maison. Puis, je reprend le travail toujours en surveillant toujours mes mails. Et bien devinez quoi? Chouquette a été cas contact le jour du retour de son père. Donc, j’ai du quitter mon travail pour aller la récupérer à l’école, lui faire faire un test pour la remettre à l’école.

Dans le même temps, j’apprends qu’il y a des changements d’organisation pour l’anniversaire de ma filleule (18 ans) et le mien par la même occasion. Du coup, j’ai laissé tomber mes 40 ans. Et de toutes façon, je ne suis pas pour fêter mon anniversaire, même le passage de dizaine.

Mon mari, mon sauveur est rentré !

2022, je vais craquer Professionnellement

Je pars tous les matins en étant dans l’incertitude de mon emploi du temps d’AESH. En cause, la liste des élèves absents que j’accompagne et dont l’absence n’est pas signalée. A ceux-ci se rajoute la liste des professeurs absents qui s’allonge chaque jour. Malgré toute la flexibilité que j’ai habituellement, la situation me stresse énormément.

Je me bat également avec le protocole sanitaire que l’on doit respecter adultes comme élèves. Je n’ai pas compté le nombre de fois où je dit « remet ton masque », « porte ton masque correctement », « le masque sur le nez ». Mais, toutes ses répétitions m’épuisent. Et, je ne peux pas apporter mon aide correctement à mes élèves avec ce protocole. Le gel hydroalcoolique s’est bien mais à grande dose, la peau est sèche et irritée et c’est toxique. On n’a pas le temps de se laver les mains à chaque fois que l’on touche quelquechoses.

Bref, le moral s’effondre et la lassitude gagne du terrain. Heureusement, il y a les collègues. Merci à eux, pour les blagues nulles, les jeux de mots douteux voir graveleux, leurs rires, nos fou-rires et les discutions futiles mais qui font du bien.

Vous prenez tout ça, vous mélangez bien. Et, j’ai l’impression que je n’ai pas eu de vacances. Si, la situation ne s’améliore pas, je vais péter un plomb dans pas très longtemps.
Cette tension, je ne suis pas la seule à la ressentir: rassurez-moi?

Allez ! Haut les cœurs ! On n’est qu’en janvier. Et, je sens qu’il va falloir s’accrocher cette année 2022.

Si vous êtes arrivés jusqu’à là, je vous remercie.
Pensez à mettre un « j’aime » juste en-dessous si l’article vous a plu.
Et vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux facebook et instagram pour papoter.
A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *