FitTrack Atria Pro 2.0

Depuis que j’ai commencé le sport, j’ai eu le besoin d’avoir un suivi sur mon activité. J’ai découvert les trackers sportifs. Il en existe dans toutes les gammes de prix. Et, j’ai acheté un tracker très simple et maintenant, je suis résignée à changer pour un tracker plus haut de gamme. Le FitTrack Atria Pro 2.0 m’a semblé approprier à mon utilisation.

Un tracker d’activité et non une montre connectée.

Depuis que j’ai reçu l’Atria Pro, je ne cesse de dire que c’est un tracker d’activités sportives et non une montre connectée. Le menu de l’Atria Pro est orienté vers l’activité physique contrairement à une montre connectée. Puis, il n’y a pas d’assistant vocal, de lecture et écriture de message. Et, on n’émets pas d’appel.
Le tracker Atria Pro propose la réception des notifications reçus (messages, appels) et les événements du calendrier. Sinon, toutes les icônes du menu sont pour suivre les performances physiques. Même pour la natation, ce tracker peut me suivre partout grâce à son étanchéité. Le poids est minime. Et, son design ne gène pas les mouvements du poignet. Le silicone du bracelet est doux, agréable à porter et facile à nettoyer.

Le menu de l’Atria Pro

L’écran principal est personnalisable et reflète l’évolution des données personnelles pendant la journée. Ensuite, le slide gauche permet de voir les notifications. Puis, le slide droit est consacré à l’activité sportives : historique des entraînements et les icônes pour démarrer un entraînements. Enfin, le second slide droit permet de tester les paramètres médicaux : rythme cardiaque, température corporel, oxygénation du sang. Le défilement vers le bas permet de voir les graphique des performances de la journée. Le défilement vers le haut accède à des fonctions rapide.

L’application FitTrack Health

L’application est personnalisable et facile à parcourir. Les paramètres de santé sont relevés continuellement ce qui permet un bon suivi. L’oxygénation du sang est prise sur demande. Puis, l’analyse du sommeil est bien détaillé avec les périodes de réveil et d’endormissement. La période d’endormissement est analysée également par léger, profond et REM (mouvement rapide des yeux).

A partir de l’application, l’heure du réveil est programmable. Cependant, la vibration de l’alarme s’arrête dès que le tracker perçoit un mouvement. J’aurai voulu avoir la possibilité de l’arrêter manuellement. En fin, l’analyse de l’effort: chaque activité sportive est détaillée avec la fréquence cardiaque, les calories dépensées et l’impact sur la journée.

Depuis la réception, le tracker FitTrack Atria Pro 2.0 est à mon poignet. Et il est vraiment très complet. Et il me permet d’augmenter mes capacités physiques grâce aux détails de mes activités. Néanmoins, je déplore l’absence d’un calendrier menstruelle pour les femmes et un mode d’arrêt de l’alarme en manuel. J’ai vraiment hâte de le tester hors cette période de confinement avec une activité intensive.

Autre test: la balance familial Beebo de FitTrack

Si vous êtes arrivés jusqu’à là, je vous remercie.
Pensez à mettre un « j’aime » juste en-dessous si l’article vous a plu.
Et vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux facebook et instagram pour papoter.
A bientôt.