Être propriétaire de mobil home

Il y a 10 ans, quand j’ai acheté le mobil home, j’étais contente. Ce mobil home d’occasion était placé dans le camping où j’allais avec mes parents depuis toujours. Mais c’était sans compter les péripéties d’être propriétaire de mobil home.

L’hivernage et réouverture du mobil home

Le camping étant ouvert d’avril à octobre, il faut donc mettre le mobil home en hivernage. Il faut donc anticiper le gel, l’humidité etc….
Alors, pour se prémunir de tout problème électrique, on fait disjoncté le compte intérieur du mobil home.
Pour la sécurité de tous, il faut fermer le gaz.
Puis, on coupe l’arrivée d’eau sous le mobil home. Et on purge les tuyaux. Cela consiste à ouvrir tous les robinets (cuisine, salle de bain) et les vis de purge (en-dessous du mobil home et celle du chauffe eau). Ainsi, de l’air entre et chasse l’eau des tuyaux. Cette étape permet de limiter au maximum les problèmes de fuites dû au gel.
De plus, pour limiter le gel et les remonter d’odeur de canalisation, il faut vider les siphons (cuisine, salle de bain) et mettre du lave glace antigel -20°.
Enfin, en vue de notre absence de plusieurs mois, on aura l’envie de fermer les rideaux et volets. Or, il ne faut pas. La luminosité extérieure même faible de l’hiver permet de chasser l’humidité. En plus, un bol de chicoré ou du charbon de bois permettra de capter l’humidité.

A la réouverture, les précautions prises sont payantes. Il y aura quand même des traces d’humidité autour des points d’eau.
Avant la remise en eau, il faut remettre ou fermer les vis de purge, fermer les robinets. Suivant la rudesse de l’hiver, il est possible de voir des fuites aux niveaux des joints.
De plus, même si le mobil home est propre lors de l’hivernage, il sera bon de refaire le ménage total.

Il faut aussi prévoir le contrôle du chauffe eau à gaz ainsi que du tuyau de gaz qui alimente.

Mise en garde des rongeurs qui peuvent s’introduire pendant l’hiver. Ils peuvent faire des dégâts.

Mobil-home
Mise en location

Bien sur, je suis active donc je ne suis pas tout le temps dans mon mobil home. Donc, j’ai eu l’envie de le rentabiliser un peu durant mon absence. Alors, il ne faut rien laisser de personnel dedans. Et, surtout bien préciser que l’on accepte les animaux de compagnie ou non. J’ai eu quelques surprises. Les rideaux brûlés par une allumette, le fil de la cafetières fondu car la cafetière a été posé sur la grille brûlante de la gazinière. Et, le meilleur pour le fin, des personnes âgées ont cassés le lavabo en laissant tombé une bouteille.
Ok, j’ai récupéré de l’argent des cautions mais c’est quand même désagréable et il faut faire les travaux.

Changement du camping

Au bout de 5 ans, le camping où était mon mobil home à fermer. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet de la fermeture du camping. Mais, il a fallu entreprendre le déménagement.
Déjà trouver un camping qui accepte un mobil home d’occasion sans prendre de frais d’entrée exorbitant.
Trouver une entreprise pour le décaler et le transporter jusqu’au nouveau camping. Et enfin, le réinstaller sur le nouvel emplacement.

Bricolage dû au vieillissement

A chaque ouverture de saison et avec le vieillissement du mobil home, il y a de petit bricolage à faire. C’est comme dans une maison, il faut changé un robinet, une chasse d’eau ou un tuyau de douche. Bref, des fuites vont apparaître. C’est pourquoi, il faut s’équiper de joints et d’outils pour pouvoir les réaliser sans intervention de professionnel car la note peut vite être salé.

Voilà, je pense avoir fait le tour de tous ce qui arriver lors de l’on a un mobil home. Je ne parle pas de tarif d’un emplacement car celui-ci est variable d’un camping à l’autre. J’espère que cet article « être propriétaire de mobil home  » peut servir à certain d’entre vous.

Si vous êtes arrivés jusqu’à là, je vous remercie.
Pensez à mettre un « j’aime » juste en-dessous si l’article vous a plu.
Et vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux facebook et instagram pour papoter.
A bientôt.

Les vacances avec bébé, que prendre dans les valises?

astuce bonne idée

Juste après la naissance de chouquette en Août, je devais partir en vacances. Et 7 jours après, on est parti en Bretagne dans mon mobil-home. L’avantage, c’est que je connais bien les lieux donc aucunes inquiétudes et pas de surprises … Continuer la lecture