Après 56 jours, le déconfinement

Le 11 mai, le jour tant attendu pour pouvoir sortir de chez soi librement ou presque. Après 56 jours, le déconfinement sonne comme une victoire mais il n’en est rien. Le virus covid-19 est toujours présent et nous n’avons encore aucun remède.

Pour les enfants

Les enfants sont invités à retourner à l’école à temps partiel avec les gestes barrières. Mais pour les petits, les gestes barrières sont dur à faire respecter surtout après 2 mois sans voir les copains. Alors chaque école est livré à elle-même pour mettre en place un protocole strict.
Les enfants seront assis sur la même chaise tout le temps de classe. Les classes vidées de tout le matériel de sociabilisation (jeux collectifs). Dur, dur pour les petits, je trouve.

Les collégiens retourne en classe avec des masques dès le passage du bus le matin, jusqu’au retour à la maison. A l’arrivée au collège, les collégiens stationnent dans la cours avec le 1m de distanciation prévu. Ils poursuivent avec un protocole de désinfection des mains suivi d’une monté en classe en file indienne. Chaque classe est constitué de 15 élèves max.

En classe, chacun à une table fixe et doit rester assis et seulement à ce moment là, ils peuvent si ils le souhaitent, retirer leur masque. A chaque récréation, ils doivent refaire le protocole de désinfection. Le midi, les collégiens mangent dans leur salle avec un professeur.
Et on recommence le même protocole pour l’après-midi.
Pour le vivre, cela a été anxiogène le lundi car il ne savait pas ce qu’ils avaient à faire et comment cela allait se passer. Mais le protocole mis en place et bien gérer et ça roule plutôt bien.

Pour les adultes

Pour moi, c’est la libération de cette attestation de circulation que j’oubliai souvent. J’en avais toujours une sur moi ou mon téléphone. Bref, je suis soulagé. De plus, je vais aussi pouvoir aller faire les magasins car j’avais des choses précises à faire avant le confinement et que je n’ai pas pu faire.
Hélas, je regrette toujours que les salles de sport ne soit pas rouverte. Oui, j’ai besoin de bouger.

Cependant, le stress de reprendre le travail en présentiel est là. Quels seront les élèves présents? Si je vais arriver à mettre en place tout le protocole. Vais-je supporter le masque toute la journée?
Je reprend le travail au collège avec le protocole sanitaire, moins d’élèves ce lundi 18 mai. Alors je ne vais pas dire moins de temps de travail. Puisque dans les faits, pour 3h de cours par jour sur mon emploi du temps, je travaille le double. Le protocole sanitaire prend du temps et il y a la surveillance des repas. En plus, on rajoute les élèves en suivi pédagogique. Un retour au boulot bien compliqué au niveau organisation.

Techniquement et après 56 jours, le déconfinement se passe plutôt bien. Ma vie a repris son cours quasi-normalement. Je porte un masque en permanence. Alors j’ai quand même fait attention aux masques et à ses risques, l’intoxication au monoxyde de carbone.

N’hésitez pas à mettre vos expériences de déconfinement en commentaire.

Retrouver l’article sur le confinement.

Si vous êtes arrivés jusqu’à là, je vous remercie.
Pensez à mettre un ‘j’aime’ juste en-dessous si l’article vous a plu.
Et vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux facebook et instagram pour papoter.
A bientôt.